Je suis dans le besoin / en situation de fragilité financière
Particulier

Je suis dans le besoin / en situation de fragilité financière

Retrouvez la liste des erreurs les plus fréquentes dans vos démarches administratives

Erreurs à éviter
  • Je me trompe dans les informations que je donne à la Caf ou MSA lors de ma première demande de prestations/ allocations ou de ma première déclaration trimestrielle de ressources (DTR)

    Conseil à suivre

    Pour le calcul du Revenu de Solidarité Active (Rsa), la Caf prend en compte :


    Ma résidence en France > mes séjours à l’étranger ne doivent pas être supérieurs à 3 mois, soit 92 jours en continu ou non sur une année civile (une année court du 1er janvier eu 31 décembre),


    Ma situation familiale (en couple ? avec ou sans enfants ? avec ou sans personnes à charge ?)


    La situation professionnelle et les revenus des membres de mon foyer (y compris vous) : mes salaires, mes indemnités chômages, mes éventuelles pensions alimentaires, mes indemnités journalières en cas d’arrêt maladie, des dons familiaux réguliers (ex : si mes parents me versent 200 euros par mois pour m’aider), etc…


    A noter : Si je suis parent, les revenus d’activités (salariat ou apprentissage) de mes enfants sont pris en compte par la Caf.

    Pour bénéficier du Rsa, je dois compléter une Déclaration trimestrielle de ressources (déclaration trimestrielle) sur Caf.fr ou depuis l’application mobile « Caf – Mon compte », pour moi et tous les membres de ma famille. Cette déclaration permet de calculer mon droit pour les 3 mois suivants (trimestre de droit) > Pendant 3 mois, je toucherai le même montant de Rsa, sauf en cas de séparation.


    Pour bien remplir ma déclaration trimestrielle tous les 3 mois, mieux vaut :


    1 - Préparer les documents nécessaires pour les membres de mon foyer : relevés de compte, bulletins de salaire, etc…


    2 - Déclarer de manière détaillée, mois par mois, mes ressources par catégorie de revenus (ligne par ligne : salaire, chômage, pension, etc.) > Si je n’ai pas de revenu, je coche la case « aucune ressource »


    3 - Si moi (mon conjoint ou mes enfants) détenons un livret d’épargne, je déclare le montant des intérêts sur le mois où ils vous ont été versés sur mon compte.


    4 – A noter, pour chaque mois, je déclare les sommes réellement versées sur mon compte. Par exemple, si mon salaire de juillet est versé en août, il doit être déclaré comme un revenu du mois d’août.


    5 - A noter, je renseigne le montant « NET A PAYER » et non le montant du « Net imposable » > je dois additionner les montants si j’ai plusieurs employeurs. A ce montant, je dois également :


    Ajouter

    Déduire

    + Les acomptes

    - La prime de crèche

    + Les retenues pour prêts (Comité d’entreprise, chèques vacances...)

    - Les remboursements d’abonnement de transport, de frais kilométriques, de grand déplacement

    + Les saisies sur salaire

    - Les primes de panier, indemnités de repas sur lieu de travail, de repas hors locaux, frais de repas

    Les indemnités de salissures, indemnités représentatives de frais, indemnités de défraiment


    Il est dans mon intérêt de déclarer immédiatement sur Caf.fr (sans attendre la déclaration trimestrielle) tout changement de situation familiale ou professionnelle qu’il soit temporaire, ponctuel ou court, pour moi ou un membre du foyer, cela m’assure un traitement rapide et un droit juste.


    Astuce : si je déclare des changements à d’autres organismes (Pôle emploi, Cpam, Conseil Départemental, CCAS…), je le fais en même temps à la Caf.

  • Je n’ai pas déclaré à ma caisse régionale de retraite avoir passé plus de 6 mois (180 jours) à l’étranger

    Conseil à suivre

    L’attribution de l’allocation de solidarité aux personnes âgées (Aspa) dépend des conditions de résidence : pour bénéficier de l’allocation de solidarité aux personnes âgées (Aspa), vous devez résider en France* plus de 6 mois (ou plus de 180 jours) au cours de l’année civile (de janvier à décembre).


    Si vous avez passé moins de six mois en France entre janvier et décembre, pensez à nous le signaler rapidement : vous éviterez de devoir rembourser une partie de votre allocation que vous n’auriez pas dû recevoir.

    * métropole, Guadeloupe, Martinique, Guyane, Réunion, Saint-Martin ou Saint-Barthélemy


    >> Pour nous le signaler, adressez par courrier à votre caisse régionale les justificatifs correspondants. Retrouvez l’adresse postale de votre caisse régionale sur le site lassuranceretraite.fr dans la rubrique «  Nos contacts  ».

    Pour plus d’informations consultez la rubrique «  Ma situation change, j'informe ma caisse de retraite  »

  • Je n’ai pas déclaré à ma caisse régionale de retraite une rente (indemnité mensuelle) pour cause d’accident du travail ou de maladies professionnelles

    Conseil à suivre

    Le montant de l’allocation de solidarité aux personnes âgées (Aspa) dépend du montant de l’ensemble de vos ressources : il dépend donc des sommes que vous percevez déjà.


    Si vous recevez régulièrement une indemnité (rente) pour cause d’accident du travail ou de maladies professionnelles, pensez à indiquer immédiatement à votre caisse régionale de retraite combien vous recevez même si vous ne le déclarez pas aux impôts : nous calculons votre droit à l’Aspa en fonction de cette information. Si vous l’avez oublié, dites-le-nous rapidement : nous recalculerons le montant de votre Aspa pour vous faire bénéficier d’un montant plus juste, adapté à votre situation.


    Attention : si votre Aspa baisse et que la correction n’est pas faite tout de suite, vous risquez de devoir nous rembourser. Ne tardez donc pas à nous informer.


    >> Pour nous le signaler, adressez par courrier à votre caisse régionale les justificatifs correspondants. Retrouvez l’adresse postale de votre caisse régionale sur le site lassuranceretraite.fr dans la rubrique «  Nos contacts  ».

    Pour plus d’informations consultez la rubrique «  Ma situation change, j'informe ma caisse de retraite  »

  • Je n’ai pas déclaré à ma caisse régionale de retraite un changement dans ma vie maritale : mariage, pacs, installation en union libre, divorce, séparation, décès.

    Conseil à suivre

    La composition de votre foyer influe sur le montant de votre allocation de solidarité aux personnes âgées (Aspa) : un changement de situation familiale impacte donc vos droits.


    Un changement de situation maritale concerne plusieurs situations : si vous vous mariez, divorcez, vous pacsez, vous installez en couple ou au contraire si vous vous séparez, ou en cas de décès de votre époux/épouse, pacsé(e), ami(e), dites-le-nous. Nous recalculons le montant de votre Aspa pour vous faire bénéficier d’un montant plus juste, adapté à votre nouvelle situation.


    Vous avez peut-être droit à une allocation de solidarité aux personnes âgées (Aspa) plus importante.


    Attention : si votre allocation de solidarité aux personnes âgées (Aspa) baisse et que la correction n’est pas faite tout de suite, vous risquez de devoir nous rembourser. Ne tardez donc pas à nous informer.


    >> Pour nous signaler un changement dans votre vie maritale, adressez par courrier à votre caisse régionale une pièce justificative (acte de mariage, de décès, etc.). Retrouvez l’adresse postale de votre caisse régionale sur le site lassuranceretraite.fr dans la rubrique «  Nos contacts  ».

    Pour plus d’informations consultez la rubrique «  Ma situation change, j'informe ma caisse de retraite  »

  • Je n’ai pas déclaré à ma caisse régionale de retraite une augmentation ou une baisse de mes ressources

    Conseil à suivre

    Le montant de mon minimum vieillesse (allocation de solidarité aux personnes âgées ou Aspa) dépend du montant de l’ensemble de mes ressources et de celles de mon conjoint.


    Dès que ces ressources augmentent ou diminuent, pensez à nous le dire rapidement : nous recalculerons le montant de votre aide pour vous faire bénéficier d’un montant plus juste, adapté à votre nouvelle situation. Vous avez peut-être droit à une allocation plus importante.


    A noter : si mon Aspa baisse et que la correction n’est pas faite tout de suite, le risque est de devoir rembourser.


    Pour le signaler, merci d’adresser par courrier à la caisse régionale les justificatifs correspondants. Retrouvez l’adresse postale de la caisse régionale sur le site lassuranceretraite.fr dans la rubrique «  Nos contacts  ».


    Pour plus d’informations consultez la rubrique « 

    Ma situation change, j'informe ma caisse de retraite. 
  • Je ne sais pas si je dois déclarer les montants bruts ou nets quand je déclare mes ressources

    Conseil à suivre

    Si j’ai deux montants, j’inscris toujours le montant brut de mes ressources, c’est-à-dire avant prélèvements sociaux, cotisations sociales et impôts. Quand un document comporte des montants bruts et nets, la mention « brut » est mentionnée avant ou après le montant concerné.


    >> J’ai fait une erreur de remplissage ? Je le signale depuis ma messagerie en ligne accessible dans mon espace personnel du site lassuranceretraite.fr .

  • Je ne sais pas comment déclarer dans les revenus mensuels des prestations que je perçois trimestriellement

    Conseil à suivre

    La Caf ou la MSA demande toujours le montant mensuel de mes ressources. Si je perçois des prestations payées chaque trimestre et non pas chaque mois, je divise simplement par trois le montant perçu pour le trimestre afin d’indiquer l’équivalent d’un montant mensuel.


    >> J’ai fait une erreur de remplissage ? Je le signale depuis ma messagerie en ligne accessible dans mon espace personnel du site lassuranceretraite.fr .

  • Je n’ai pas déclaré à ma caisse régionale de retraite des ressources que je perçois de l’étranger

    Conseil à suivre

    Le montant de l’allocation de solidarité aux personnes âgées (Aspa) dépend du montant de l’ensemble de mes ressources : il dépend donc des sommes que je perçois.


    Si je reçois régulièrement une indemnité (rente) pour cause d’accident du travail ou de maladies professionnelles, j’indique immédiatement à ma caisse régionale de retraite combien je perçois même si je ne le déclare pas aux impôts : nous calculons votre droit à l’Aspa en fonction de cette information. Si je l’ai oublié, je rectifie rapidement car le montant de mon Aspa sera recalculé pour me faire bénéficier d’un montant plus juste.


    A noter : si mon Aspa baisse et que la correction n’est pas faite tout de suite, le risque est de devoir rembourser.


    >> Pour le signaler, merci d’adresser par courrier à la caisse régionale les justificatifs correspondants. Retrouvez l’adresse postale de la caisse régionale sur le site lassuranceretraite.fr dans la rubrique «  Nos contacts  ».


    Pour plus d’informations consultez la rubrique «  Ma situation change, j'informe ma caisse de retraite » 

  • Je n’ai pas déclaré à ma caisse régionale de retraite que je perçois une assurance vie

    Conseil à suivre

    Le montant de l’allocation de solidarité aux personnes âgées (Aspa) dépend du montant de l’ensemble de mes ressources : il dépend donc des sommes que je perçois.


    Si je reçois régulièrement une indemnité (rente) pour cause d’accident du travail ou de maladies professionnelles, j’indique immédiatement à ma caisse régionale de retraite combien je perçois même si je ne le déclare pas aux impôts : nous calculons votre droit à l’Aspa en fonction de cette information. Si je l’ai oublié, je rectifie rapidement car le montant de mon Aspa sera recalculé pour me faire bénéficier d’un montant plus juste.


    A noter : si mon Aspa baisse et que la correction n’est pas faite tout de suite, le risque est de devoir rembourser.


    >> Pour le signaler, merci d’adresser par courrier à la caisse régionale les justificatifs correspondants. Retrouvez l’adresse postale de la caisse régionale sur le site lassuranceretraite.fr dans la rubrique «  Nos contacts  ».


    Pour plus d’informations consultez la rubrique « 

    Ma situation change, j'informe ma caisse de retraite  »
  • Je suis toujours actif ou je n’ai pas encore demandé la totalité de mes droits à retraite (régimes de base et complémentaires).

    Conseil à suivre

    Je dois avoir obtenu toutes mes retraites (de base et complémentaires, française et étrangères) avant de demander le minimum vieillesse ou allocation de solidarité aux personnes âgées (Aspa) :


    >> Pour plus d’information sur le minimum vieillesse (Aspa), je consulte la rubrique «  Allocations de solidarité  » sur le site lassuranceretraite.fr .

Fermer